Virtual Land



 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Debauria, royaume des Seductrices

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Virtual Land
The Universe
avatar

Messages : 93
Spacios : 266
Date d'inscription : 25/02/2011

MessageSujet: Debauria, royaume des Seductrices   Mar 4 Oct - 22:28

Dans le royaume de Dragonisia, au fin fond d'une forêt, se trouve une ancienne porte, nommée Porte du Dragon, qui protège un portail. Ce portail donne accès, grâce à un pendentif en forme de serpent, gardé par Sandrine Latino, à Débauria. La Planète Débauria , dont la reine est Sandrine Latino, dit la Tentatrice, est née, avec ces sœurs Pacimillia, gouvernée par Sethiana Latino, et Guerrimeria, dirigeait par Sannia Latino, de Merus, la planète mère, dont la reine était Salianesia Latino, dit l'Etrangère, qui a explosé, il y a des années. Debauria est un lieu de richesse, de beauté et d'attirance, en fait, tout ce dont rêve les hommes. La terre est recouverte de plantes en tout genre, certains arbres sont couverts de joyaux. Les habitantes sont aussi belles et dangereuses en séduction, que les succubes de Fauström. Mais à la différence des succubes, les Débauriennes, sont toutes de nature humaine.

~~~~~~~~~~~~~~~~~
Virtual Land ne se présente pas et ne communique pas... Si vous avez des questions ou autres, merci d'aller dans les sections adéquats ou contacter un fondateur ou administrateur. Merci d'avance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Debauria, royaume des Seductrices
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le Royaume perdu d'Arnor
» Les souveraines du royaume
» [PARTENARIAT]Le Royaume de Zaïrys
» le royaume d'outrebrumes
» [Fiche d'île] Royaume d'Alabasta

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Virtual Land :: Virtual Land :: 6ème Monde :: Debauria-
Sauter vers: